Aline Archimbaud

Sénatrice de Seine-Saint-Denis

Dans les médias, Tribunes

TRIBUNE « Libération » – Appel pour une opération mains propres sur la santé

Notre République est victime d’une profonde crise démocratique, elle est aussi sapée par la généralisation de la corruption qui met en péril notre Etat de droit. Ce phénomène se nourrit de la banalisation des conflits d’intérêts, du lobbying institutionnel des multinationales et de la faiblesse des moyens de contrôle démocratique dans l’exécution des politiques publiques.

Un prix du médicament prohibitif en France. Il y a quelques mois, nous avons appris que le laboratoire américain Gilead surfacture le Sovaldi (son médicament innovant contre l’hépatite C chronique de l’adulte) 256 fois son prix de revient. Or, en y incluant la recherche, ce prix est à l’évidence au moins dix fois plus élevé que le coût réel total.

Les Français sont les plus gros consommateurs de médicaments en Europe. Chaque année, ils consacrent 2% du PNB à la consommation de médicaments. C’est entre 50% et 100% de plus que nos voisins les plus proches. En luttant contre cette surconsommation et cette surfacturation par une meilleure prescription, l’assurance maladie pourrait réaliser au moins 10 milliards d’économies, c’est-à-dire annuler son déficit chronique et ce sans dommage pour la santé publique, bien au contraire.

Retrouver l’article sur le site de Libération.fr

Lire la suite

Au Sénat, Interventions au Sénat

PLFSS 2015: appel à prudence des écologistes sur le Gardasil

Cet automne et comme chaque année, les Sénateurs qui suivent les questions sanitaires et sociale ont concentré leur énergie sur l’examen du budget de la sécurité sociale.

Aline Archimbaud en a profité pour proposer un amendement sur le Gardasil, comme elle l’avait déjà fait cet été.

Le troisième Plan cancer, lancé le 4 février 2014 par le président de la République, préconise en effet d' »améliorer le taux de couverture de la vaccination par le vaccin antipapillomavirus ». Plusieurs associations (Réseau Environnement Santé, Entraide aux Malades de Myofasciite à Macrophages, Réseau vaccin Hépatite B, Coordination Nationale Médicale Santé Environnement, Association des victimes des syndromes de Lyell et de Stevens-Johnson, Non Au Mercure Dentaire, Collectif Appel de la Jeunesse, LaSantéUnDroitPourTous, et Convergences Infirmières) estiment le coût de cette mesure à 926 millions d’euros supplémentaires pour la sécurité sociale, en plus du coût des remboursements habituels de ces deux vaccins, et ont des raisons de s’inquiéter de son impact sanitaire.

L’amendement d’Aline Archimbaud avait donc pour objectif, sans bien sûr remettre en question la possibilité pour les jeunes filles de recevoir ce vaccin et de le voir pris en charge par la sécurité sociale, de supprimer cette disposition du Plan Cancer préparant une nouvelle campagne supplémentaire de vaccination.

Vous retrouverez ci-dessous l’intervention faite en séance par la Sénatrice Aline Archimbaud sur le sujet, ainsi que quelques éléments du débat qui a suivi.

Soutenu par le groupe communiste, l’amendement a été rejeté par le Sénat après avoir reçu un avis défavorable du rapporteur et de la Ministre.

Pour accéder à tous les articles concernant cette proposition de loi, cliquez ici.

Lire la suite