En Seine-Saint-Denis

NON AU SACCAGE DE LA CARRIÈRE DE L’EST

Aline ARCHIMBAUD sénatrice de Seine-Saint-Denis dénonce la décision que Michel Teulet, maire de Gagny, s’apprête à faire prendre ce lundi 17 juin à son conseil municipal.

Le Maire de Gagny souhaite en effet urbaniser  la zone naturelle de la carrière de l’est.

Cela reviendrait à raser un cadre bucolique, qui abrite de nombreuses espèces animales et végétales remarquables. Mais en plus de cette atteinte à la biodiversité, le projet du maire de Gagny mettrait en danger des personnes, en les faisant travailler et dormir sous les lignes hautes tension qui parcourent le terrain.

Pour sauver cette zone protégée riche en biodiversité l’association « Les abbesses de Gagny- Chelles » et le groupe local EELV demandent à toutes les personnes disponibles et désireuses de sauver la carrière du saccage à se rendre en Mairie de Gagny ce Lundi 17 Juin à partir de 20:00 pour assister au conseil municipal de la ville.

Europe Ecologie – Les Verts de Seine-Saint-Denis se mobilise pour préserver un des derniers espaces de respiration de Seine-Saint-Denis.

En Seine-Saint-Denis, En Seine-Saint-Denis, Interventions 93

Placoplatre : Comment concilier écologie et développement économique ?

placo

Accompagnée de Didier Delpeyroux, d’Aurélien Berthou- collaborateur de Jean-François Baillon (Vice Président au Conseil général du 93) et Ali Méziane (Conseiller régional EELV), j’ai répondu à l’invitation de l’entreprise Placoplatre.

Lors de cette rencontre, nous avons évoqué avec les responsables de l’usine et du groupe Placoplatre, deux sujets que sont : la nécessité d’évaluer la contamination du fort de Vaujours et la protection de la biodiversité du Bois Gratuel (continuité de la trame verte de l’est parisien).

Actuellement sur le site, l’entreprise emploie plus de 500 salariés pour la plupart issus des communes avoisinantes de Seine-Saint-Denis. Le groupe souhaite développer son activité, on voit bien l’enjeu : comment concilier écologie et développement économique ?

Des contacts sont en cours pour obtenir des expertises indépendantes. Affaire à suivre…