Gare de Triage Drancy/Le Bourget

J’ai participé le 27 janvier dernier à la réunion du CIE (Comité d’Information et d’Echange), réunissant élus, représentants d’associations, SNCF, et l’ensemble des administrations concernées, et présidée par le Préfet de Seine-Saint-Denis.

Un PPI (Plan particulier d’Intervention) est en cours d’élaboration.

Pour cela, trois groupes de travail sont mobilisés : alerte, sites à enjeux, organisation des secours).

Ce PPI devrait être mis à disposition de la population en septembre 2017.

En 2016, 110 000 wagons ont transité par la gare. 15% à 17% contenaient des matières dangereuses. 49 wagons contenaient des déchets nucléaires.

L’Autorité de Sûreté Nucléaire est intervenue en décembre 2016 et n’a relevé aucune anomalie.

La mission « transport de matières dangereuses », celle aussi intervenue en décembre 2016, indique n’avoir relevé que des irrégularités très faibles.

Un effort particulier est prévu sur les clôtures (aboutissant en 2019) ainsi que sur la réduction du niveau sonore (installations prévues avant fin 2017).

Des avancées, mais la plus grande vigilance s’impose toujours.