QUAND LE BREXIT OFFRE UN SURSIS AU GLYPHOSATE

Conséquence inattendue du Brexit, la commission européenne s’est arrogé le droit d’autoriser pour 18 mois la commercialisation du glyphosate, substance active du RoundUp, puissant herbicide vendu par le tristement célèbre Monsanto.

Faute de majorité à l’issue de la réunion du vendredi 24 juin, la commission a profité du trouble jeté par le Brexit pour autoriser, en douce, un produit classé comme cancérigène probable pour l’Homme par l’OMS en 2015.

Pour 18 mois encore, le lobbying et les manœuvres politiques auront eu raison de la santé des Européens.

Aline Archimbaud