Autorisation du glyphosate : pas de décision de la Commission européenne pour l’instant

Autorisation du glyphosate : pas de décision de la Commission européenne pour l’instant

Un comité d’experts représentant les États membres de l’Union européenne devait aujourd’hui, décider de la prolongation ou non pour 9 ans de la commercialisation du glyphosate. Il s’agit d’un herbicide conçu par Monsanto, substance active du Roundup. Faute de majorité qualifiée, la Commission européenne a encore décidé de repousser la date du vote.

Aline Archimbaud rappelle que le glyphosate a été classé comme cancérigène probable pour l’homme par l’OMS en 2015. Herbicide le plus vendu au monde, elle considère que si malheureusement l’Union européenne venait à prolonger l’autorisation de sa commercialisation pour 9 ans, la France devrait appliquer le principe de précaution au nom d’une incertitude scientifique quant aux risques concernant la santé ou l’environnement que représente le glyphosate (règlement 1007/2009 du Parlement européen et du Conseil du 21 octobre 2009  – article 1, point 4). Et donc, exercer un droit de réserve en interdisant la commercialisation du glyphosate sur le territoire français.

Aline Archimbaud a déjà interpellé à ce sujet le Ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, le 12 mai dernier, dans le cadre des Questions au Gouvernement.