Succès de la Conférence Nationale sur « Amiante, désamiantage, comment répondre aux défis ? »

Plus de 160 personnes ont participé le 13 avril 2015 à une conférence au Sénat sur le thème « Amiante, désamiantage, comment répondre aux défis ? ». Venues de toute la France (Dunkerque, Condé sur Noireau, Bordeaux , Nord Pas de Calais, Seine Maritime, Landes, Rhône, Drôme, Ardèche, Loire Atlantique, Sommes, Hautes Pyrénées, Puy de Dome, Yvelines, Seine Saint Denis…), elles représentaient aussi bien les associations de solidarité avec les victimes et des collectifs de riverains que des médecins, chercheurs, experts, bailleurs, enseignants ou encore la filière du bâtiment (CAPEB, FFB, syndicats de diagnostiqueurs et désamianteurs, maîtres d’œuvre, artisans..), en présence de quelques observateurs des ministères concernés.

Les interventions et les débats ont été très riches. Le problème de l’amiante n’est pas un problème du passé, contrairement à ce qui est trop souvent dit aujourd’hui. Selon les récents travaux de l’Institut National de Veille Sanitaire, il pourrait faire 100 000 morts d’ici 2050 (par mésothéliome et cancer). Rappelons que l’amiante, déclaré cancérigène certain par l’OMS en 1977, n’a été interdit en France que 20 ans après, en 1997. Il ne faut pas qu’à ce drame s’ajoute une nouvelle épidémie liée aux conditions de désamiantage. Les conclusions de la mission du Sénat remises au gouvernement en juillet dernier alertent sur ce point et demandent la mise en place rapide d’une stratégie nationale qui fixe des priorités, impulse la coordination entre les acteurs, crée une filière économique du désamiantage et renforce la sécurité des salariés et des populations.


 


Téléchargez les Actes de la Conférence Amiante en pdf.