CMPP Usine d’amiante d’Aulnay : Il faut des mesures de protection et des moyens techniques et financiers à hauteur de la gravité de la situation

Le chantier de désamiantage de l’ancienne usine CMPP ( Comptoir des minéraux et matières premières) à Aulnay-sous-Bois se trouve dans une situation très difficile tant d’un point de vue technique (car le chantier de désamiantage de surface ne suffira pas) que financier (les coûts sont extrêmement lourds et surtout, supportés par le contribuable).

La production, l’importation et la commercialisation d’amiante est interdite en France depuis 1997. Malgré cette interdiction le risque subsiste car il en reste des millions de tonnes disséminées dans les usines, les immeubles, les établissements scolaires, les hôpitaux…

En Seine-Saint-Denis, la liste des entreprises responsables dans le sens ou elles n’ont ni informé, ni protégé leurs salariés mais aussi le voisinage des risques encourus par l’exposition à l’amiante est longue… Ils sont près d’une soixantaine sur le département de la Seine-Saint-Denis.

Face à ce scandale et ce vaste problème de santé publique, Aline Archimbaud demande que des mesures rigoureuses de protection des salariés et des populations soient prises. Elle demande par ailleurs que des moyens techniques et financiers soient mobilisés pour venir en aide à la municipalité d’ Aulnay-sous-Bois.

Le communiqué de presse.

Laisser un commentaire